Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Subject
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to Digital Humanities and Cultural Heritage. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
12 Research products, page 1 of 2

  • Digital Humanities and Cultural Heritage
  • Publications
  • 2013-2022
  • French
  • Hyper Article en Ligne

10
arrow_drop_down
Relevance
arrow_drop_down
  • Publication . Part of book or chapter of book . 2014
    French
    Authors: 
    Labrusse, Rémi;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; à venir

  • Open Access French
    Authors: 
    Bruno Dumons;
    Publisher: Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine
    Country: France

    En choisissant de mettre à l’honneur des citoyens modèles, notamment grâce à la technique des décorations, la Troisième République a recours à une pédagogie par l’exemple pour installer durablement une culture méritocratique dans la société française. Pour cela, elle invente de nouvelles médailles tout en s’appropriant celles qui avaient été créées sous les régimes précédents comme la plus prestigieuse d’entre elles : la Légion d’Honneur (1802). Si l’historiographie des usages symboliques de la République a été rendue solide avec les travaux de Maurice Agulhon sur la Provence, moins connues sont ces « élites de l’honneur » dont les archives publiques ont conservé les traces. En explorant le célèbre « Var rouge », il nous a été permis de cerner le profil de ces élites méditerranéennes que l’État républicain a souhaité honorer entre 1870 et 1940. Parmi celles-ci, se distingue la catégorie des maires, en particulier ces « bons maires » qui œuvrent pour la « républicanisation » de la société. Ce sont quelques-unes de ces personnalités qui seront présentées dans ce chapitre. In designating model citizens through processes like decorations, the French Third Republic set examples to establish a culture of meritocracy in French society. It invented new medals and appropriated existing ones created by former regimes, including the most prestigious of all: the Légion d’Honneur (1802).Although the historiography of the Republic’s symbolic practices has been augmented by Maurice Agulhon’s works on Provence, this “elite of honour” whose trace remained in public archives is not well known. We explored the “Var rouge” (the predominantly left-wing Var département) to study the profiles of this Mediterranean elite which was honoured by the Republican state between 1870 and 1940. These include the category of mayors, in particular the “bons maires” who contributed to the “republicanisation” of society. This chapter presents a few of these personalities.

  • French
    Authors: 
    Jandot, Céline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; The views on the evolution of houses, from the medieval and modern periods, through surveys of the walls in elevation, have made it possible to restore ancient structural states, from the walls to the floors, with their openings to the roofs. The chronological transformation of the spaces during the changes of the 19th and 20th centuries could be revealed by taking into account the fittings of second work (partitions, cupboards) and stratigraphies… of wallpapers.; Les regards portés sur l’évolution de maisons, des périodes médiévales et modernes, par les sondages des murs en élévation, ont permis de restituer des états structurels anciens, des murs aux planchers, avec leurs ouvertures jusqu’aux toitures. La transformation chronologique des espaces pendant les mutations des XIXe et XXe siècle a pu être dévoilée par la prise en compte des aménagements de second œuvre (cloisons, placards) et des stratigraphies… de papiers peints.

  • French
    Authors: 
    Mahue, Alexandre;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; The Forbin family is one of the most prestigious family of Provence during the 17th and 18th centuries. Their castles, private mansions and other properties are remarkable and were imbued by their historical and social importance in France. Organized thanks to the City of Aix-en-Provence and the association "Les Amis des Salons et Jardins d'Olivary", the study day that was devoted to this family in the town-hall of Aix-en-Provence gathered specialists and students and revealed its predominant role in History.; Brillants mécènes, tour à tour bâtisseurs et collectionneurs, les Forbin ont compté dans leurs rangs des parlementaires fameux, des militaires distingués, des femmes d'esprit et des ecclésiastiques célèbres. Ils illustrèrent la Provence par leurs résidences, leurs commandes artistiques et leurs ambitions. Organisée en partenariat avec la Ville d'Aix-en-Provence et les Amis des Salons et Jardins d'Olivary, la journée d'étude du 16 juin 2017 a réuni plusieurs spécialistes qui, à l'aune des découvertes les plus récentes, ont mis en lumières la place prépondérante de cette famille provençale dans la France du XVIIIe siècle.

  • French
    Authors: 
    Artola Renedo , Andoni;
    Publisher: HAL CCSD

    International audience; Sovereign entities in post-Napoleonic Europe provided themselves with an array of symbols, the objective being the display of their legitimate authority. Decorations and honorific distinctions of all sorts constituted an important part of this symbolic array. Preceded by a general reflection on the topic, the aim of this paper is to link various subjects through the study of foreign decorations bestowed to individuals in Spain during the restorations of Ferdinand VII.; Las entidades soberanas de la Europa posnapoleónica se dotaron tempranamente de un conjunto de símbolos, de alta carga ideológica, que representaran la legítima procedencia de su autoridad. Entre éstos ocupan una parte importante las condecoraciones, signos distintivos que traslucen la naturaleza constitutiva del poder soberano así como los méritos que éste consideraba dignos de ser premiados. Precedido de una reflexión general sobre el tema, el presente trabajo trata de relacionar varias cuestiones a través del estudio de las condecoraciones extranjeras recibidas por españoles durante las restauraciones fernandinas (1814-1820, 1823-1833) : la idea de legitimidad sobre la cual reposaban los poderes restaurados de la Europa de las Restauraciones ; los equilibrios subsidiarios sobre los que se asentaba el orden continental tras el Congreso de Viena ; la capacidad, propiamente estatal, para distinguir a los individuos en la situación excluyente de fragmentación ideológica que caracteriza al mundo posrevolucionario, y la función de las condecoraciones como elementos difusores, en el espacio público, de una virtud contrarrevolucionaria.; Les monarchies de l’Europe postnapoléonienne se sont très tôt pourvues d’un ensemble de symboles dans le but d’afficher la légitimité de leur autorité. Les décorations, instruments de distinction qui traduisent à la fois la nature constitutive du pouvoir souverain et les mérites que celui-ci estimait devoir récompenser, occupent une place importante parmi ces symboles. Précédé d’une réflexion générale sur le sujet, cet article vise à lier plusieurs questions à travers l’analyse des décorations étrangères accordées à des Espagnols durant les deux restaurations de Ferdinand VII (1814-1820, 1823-1833) : l’idée de légitimité sur laquelle reposaient les pouvoirs de l’Europe des restaurations ; les équilibres de l’ordre continental après le Congrès de Vienne ; la capacité, proprement étatique, de distinguer et classifier les individus dans le contexte de fragmentation idéologique qui caractérise le monde postrévolutionnaire, et la fonction de propagande et de politisation des décorations dans l’espace public.

  • Open Access French
    Authors: 
    Rouzeau, B.; Bocquet-Lienard, Anne; Moulis, C.;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Les fouilles programmées réalisées à l’abbaye de Morimond entre 2004 et 2011 ont livré un lot de carreaux de pavement exhumés dans divers niveaux de remblais issus de bâtiments du quartier des hôtes. Les cisterciens de Morimond, comme c’est l’usage dans les autres résidences monastiques et aristocratiques du XIIe au XVIe siècle, ont choisi des motifs variés pour les sols de leurs bâtiments. Leur étude métrologique et archéométrique permet de distinguer clairement des groupes techniques et d’en associer certains aux argilières exploitées près de la tuilerie monastique. L’étude comparative des motifs connus dans l’ordre cistercien et dans des bâtiments de la moitié nord de la France montre peu de similitudes et suggère que l’atelier de Morimond, qui a fourni l’abbaye, a eu une production originale. Excavation of the Abbey of Morimond between 2004 and 2011 revealed a set of floor tiles discovered in different levels of filling from buildings in the guest quarter. As was customary in other monastic and aristocratic residences from the 12th to 16th centuries, the Cistercians of Morimond chose different motifs for the floors of their buildings. Metrological and archaeometric study clearly disclosed the batches made using the same technique and allowed some of them to be associated with clay pits near the monastic tilery. Comparison of the motifs known in the Cistercian order and the north of France revealed few similarities and suggests that the Morimond workshop, which supplied the abbey, designed its own tiles. Bei den in der Abtei von Morimond zwischen 2004 und 2011 durchgeführten Grabungen wurde aus unterschiedlichen Schuttschichten der Gebäude des Gästequartiers ein Posten Bodenfließen freigelegt. Die Zisterzienser von Morimond haben, wie es in den klösterlichen und fürstlichen Residenzen des 12. bis 16. Jahrhunderts allgemein üblich war, unterschiedliche Motive für die Böden ihrer Gebäude ausgewählt. Die metrologische und archäometrische Studie der Bodenfließen erlaubt es, die technischen Gruppen klar zu unterscheiden und einige den in der Nähe der klösterlichen Ziegelbrennerei ausgebeuteten Tongruben zuzuordnen. Der Vergleich mit den im Orden der Zisterzienser und den Klöstern Nordfrankreichs bekannten Motive weist wenig Ähnlichkeiten auf und legt nahe, dass die Werkstatt von Morimond, welche die Abtei beliefert hat, eine eigenständige Produktion besaß.

  • French
    Authors: 
    Boislève, Julien; Cayn, Philippe; Tendron, Graziella; Fuchs, Michel E.;
    Publisher: HAL CCSD

    International audience; ◤ Abstract: A large " domus " with its ornamental garden both dating back to the first half of 1st century A.D. have recently been discovered in the course of the archeological excavations carried out in the Clérisseau district of the city of Nîmes in the Gard region. Thirty or so various spaces laid out in a rather atypical fashion have been uncovered thus enabling us to identify some decorated ornamental tiling (mosaïcs, " opus sectile ") set during the second occupation of the site between 70 and 80 A.D. Several sets of mural paintings were also discovered there. Analyzing their decorations helped interpret the basic architecture of the building, apparently closely linked to the decoration; it also gave us indications as to the lay out of the various rooms of the whole.; ◤ Résumé : À l'occasion des fouilles menées dans le quartier Clérisseau à Nîmes (Gard), une vaste domus et son jardin d'agrément, créés dans la première moitié du I er s. ap. J.-C., ont été mis au jour. Le dégagement d'une trentaine d'espaces qui compose un plan atypique pour la cité nîmoise a permis l'identification de pavements décorés (mosaïques, opus sectile), installés durant le second état d'occupation du site entre 70 et 80 ap. J.-C. Plusieurs lots de peintures murales ont également été découverts. L'analyse de leurs décors a facilité l'interprétation des composantes architecturales du bâtiment, dont la fonction semble intimement liée à la décoration, et renseigné également sur le volume, la disposition et les itinéraires des pièces concernées.

  • French
    Authors: 
    Rouzeau, Benoit; Bocquet-Lienard, Anne; Moulis, Cédric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; Bei den in der Abtei von Morimond zwischen 2004 und 2011 durchgeführten Grabungen wurde aus unterschiedlichen Schuttschichten der Gebäude des Gästequartiers ein Posten Bodenfließen freigelegt. Die Zisterzienser von Morimond haben, wie es in den klösterlichen und fürstlichen Residenzen des 12. bis 16. Jahrhunderts allgemein üblich war, unterschiedliche Motive für die Böden ihrer Gebäude ausgewählt. Die metrologische und archäometrische Studie der Bodenfließen erlaubt es, die technischen Gruppen klar zu unterscheiden und einige den in der Nähe der klösterlichen Ziegelbrennerei ausgebeuteten Tongruben zuzuordnen. Der Vergleich mit den im Orden der Zisterzienser und den Klöstern Nordfrankreichs bekannten Motive weist wenig Ähnlichkeiten auf und legt nahe, dass die Werkstatt von Morimond, welche die Abtei beliefert hat, eine eigenständige Produktion besaß.; Excavation of the Abbey of Morimond between 2004 and 2011 revealed a set of floor tiles discovered in different levels of filling from buildings in the guest quarter. As was customary in other monastic and aristocratic residences from the 12th to 16th centuries, the Cistercians of Morimond chose different motifs for the floors of their buildings. Metrological and archaeometric study clearly disclosed the batches made using the same technique and allowed some of them to be associated with clay pits near the monastic tilery. Comparison of the motifs known in the Cistercian order and the north of France revealed few similarities and suggests that the Morimond workshop, which supplied the abbey, designed its own tiles.; L'abbaye cistercienne de Morimond, fondée vers 1117, joua un rôle prépondérant dans la gestion de l'ordre cistercien au Moyen Âge en tant que l'une des quatre premières filles de Cîteaux (Côte-d'Or), avec La Ferté (Saône-et-Loire), Pontigny (Yonne) et Clairvaux (Aube) (PAriSSe, 2000 ; flAmmArion et alii, 2010). Ce quatrième monastère, situé dans le diocèse de Langres, n'en fut pas pour autant le moins bien doté et sa filiation, la deuxième après celle de Clairvaux, avec plus de 213 monastères, lui assura une influence inégalée en terre d'Empire et dans la péninsule ibérique (fig. 1) (Dimier, 1959). Son quartier médiéval des hôtes, inconnu et en cours de fouille depuis huit ans, semble à la hauteur de l'attraction de l'abbaye sur sa filiation, comme en témoignent deux événements à plus de trois cents ans l'un de l'autre. En 1154, ce ne sont pas moins de quarante abbés de l'ordre et leurs accompagnateurs qu'il

  • Open Access French
    Authors: 
    Mathilde Carrive;
    Publisher: HAL CCSD

    International audience; Through a detailed examination of a sample from both towns, this paper presents a joint study of houses in Rome and Ostia in the 2nd c. AD. Taking into account the plan, circulation axes, architectural structures and decoration, the type of analysis performed here has been frequently conducted on houses from the Vesuvian cities but rarely on later periods. By applying it to 2nd c. AD domestic space, we wish to shed a light on the evolution of spatial organisation and its socio-economic implication during this period. We focus on high-status buildings, regardless of the type of housing. In doing so, the aim is twofold: first, to question the contrast between domus and insula; second, to investigate how the 2nd c. élites conceived and inhabited their houses in the heart of the Roman Empire.; Cet article propose une étude conjointe des contextes domestiques de Rome et d’Ostie, au IIe s. ap. J.-C., à travers l’examen détaillé d’une série d’édifices des deux villes. Ce type d’analyse, qui prend en compte à la fois le plan, les circulations, les structures et le décor, a été mené sur les contextes vésuviens de la fin de la République et du début de l’Empire, mais n’a guère été développé pour les périodes postérieures. En l’appliquant ici à l’espace domestique du IIe s. ap. J.-C., nous espérons mettre en lumière pour cette période l’évolution de l’organisation spatiale des maisons et ses enjeux socio-économiques. L’enquête se concentre sur les édifices d’un niveau socio-économique élevé, quelle que soit la typologie de l’habitat. L’objectif est ainsi de réfléchir à la signification de l’opposition domus / insula, tout en affinant notre compréhension des modes d’habiter de l’élite du IIe s. au cœur de l’Empire.

  • Open Access French
    Authors: 
    BURENS-CAROZZA, Albane; LEVEQUE, Francois; GRUSSENMEYER, Pierre; CAROZZA, Laurent; LACANETTE, Delphine; BILLAUD, Yves; GUILLEMIN, Samuel; MATHÉ, Vivien; BOURRILLON, Raphaelle; PETROGNANI, Stephane; +1 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; For six years, an interdisciplinary team carried out the study of a Bronze Age underground network. This program has been labelled by the Institute of Ecology and Environment of the French Research Council (CNRS), who wants to promote new methodologies and experimental studies in Global Ecology. It takes advantage of the support of the French Ministry of Culture. The archaeological cave of Les Fraux (Saint-Martin-de-Fressengeas, Dordogne) is the only protohistorical site in Europe wherein are gathered testimonies of domestic, spiritual and artistic activities. Fortunately, the cave was closed at the end of the Bronze Age, following to the collapse of its entrance. The site is currently registered in the French Historical Monuments. The cave forms a wide network of galleries, characterized by the exceptional richness of its archaeological remains such as ceramic and metal deposits, numerous parietal representations (engravings or fingerings incised in the clay-walls and paintings sometimes in association with deposits) and about sixty domestic fireplaces. In that framework, 3D models of the cave constitute the common work support and the best way for scientific communication for the various studies conducted on the site by nearly forty researchers. In this specific context, a partnership among archaeologists and surveyors from INSA Strasbourg allows the team to develop, in an interdisciplinary way, new methods of data acquiring based on contact-free measurements techniques in order to acquire a full 3D-documentation. All the surveys are conducted in compliance with the integrity of the site. Different techniques based on Terrestrial Laser Scanning, Digital Photogrammetry and Spatial Imaging System have been used in order to generate a geometric and photorealistic 3D model from the combination of point clouds and photogrammetric images, for both visualization and accurate documentation purposes. Various scales of acquiring and diverse resolutions have been applied according to the subject: global volume cave, parietal representations, deposits… The aim of this paper is firstly to issue a statement of 6 years of 3D-recording in the cave and secondly to display recent methodological developments as for the integration of heterogeneous data in 3D models (i.e. magnetic field recording combined with the 3D models in order to locate magnetic anomalies in the cave). Another purpose is to give an overview of methodological and technological limitations we experienced since 2008. Finally, we attempt to present work in progress as to 3D-modelling and simulating and thinking on the way we should use 3D in archaeological caves.; Depuis six années, une équipe interdisciplinaire conduit l'étude intégrée d’un réseau souterrain occupé durant l’âge du Bronze, dans le cadre d’un Site d’Étude en Ecologie Globale du CNRS (INEE) et d’une fouille programmée soutenue par le Ministère de la Culture. La grotte des Fraux (Saint-Martin-de-Fressengeas, Dordogne), inscrite aux Monuments Historiques depuis 1995, constitue l’unique site protohistorique d’Europe associant en un même lieu des témoignages d'activités domestiques, spirituelles et artistiques. La grotte, dont l’effondrement de l’entrée à la fin de l’âge du Bronze a permis la préservation des vestiges durant plus de 2,5 millénaires, semble avoir fait l’objet d’occupations de courtes durées, répétées, dans un intervalle de temps compris entre 1450 et 1150 BC. La cavité forme un vaste réseau de galeries, caractérisé par l'exceptionnelle richesse de ses vestiges archéologiques : une trentaine de dépôts de mobilier céramique et métallique, de nombreuses représentations pariétales, parfois associées aux dépôts (gravures, incisions, tracés digités, pigments…) ainsi qu’une soixantaine de structures de combustion. L'étude en cours se déroule dans le cadre d’un observatoire du CNRS dont l’objectif est le développement de nouvelles méthodologies et d'études expérimentales dans le domaine de l'écologie globale. Dans ce cadre, la modélisation 3D de la grotte constitue le support de travail commun aux différentes études menées sur le site, par près de quarante chercheurs et étudiants. Dans ce contexte, un partenariat scientifique avec l'INSA de Strasbourg permet à l'équipe de développer, de manière interdisciplinaire, de nouvelles méthodes d'acquisition de données, basées sur des techniques de mesures sans contact. Ce travail a permis l’acquisition d’une documentation 3D complète, respectant l'intégrité du site. Différentes techniques (Lidar terrestre, photogrammétrie et systèmes d'imagerie spatiale) ont été utilisées dans le but de générer un modèle 3D géométrique et photoréaliste issu de la combinaison de nuages de points et d’images de photogrammétrie. L’objet de cet article est de dresser le bilan de six années de numérisation 3D à la grotte des Fraux, de présenter les récents développements méthodologiques dans le domaine de l'intégration de données hétérogènes dans les modèles 3D et de dresser le bilan des verrous technologiques et méthodologiques rencontrés. Nous conclurons par la présentation des travaux en cours dans le domaine de la modélisation et de la simulation 3D.

Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Subject
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to Digital Humanities and Cultural Heritage. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
12 Research products, page 1 of 2
  • Publication . Part of book or chapter of book . 2014
    French
    Authors: 
    Labrusse, Rémi;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; à venir

  • Open Access French
    Authors: 
    Bruno Dumons;
    Publisher: Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine
    Country: France

    En choisissant de mettre à l’honneur des citoyens modèles, notamment grâce à la technique des décorations, la Troisième République a recours à une pédagogie par l’exemple pour installer durablement une culture méritocratique dans la société française. Pour cela, elle invente de nouvelles médailles tout en s’appropriant celles qui avaient été créées sous les régimes précédents comme la plus prestigieuse d’entre elles : la Légion d’Honneur (1802). Si l’historiographie des usages symboliques de la République a été rendue solide avec les travaux de Maurice Agulhon sur la Provence, moins connues sont ces « élites de l’honneur » dont les archives publiques ont conservé les traces. En explorant le célèbre « Var rouge », il nous a été permis de cerner le profil de ces élites méditerranéennes que l’État républicain a souhaité honorer entre 1870 et 1940. Parmi celles-ci, se distingue la catégorie des maires, en particulier ces « bons maires » qui œuvrent pour la « républicanisation » de la société. Ce sont quelques-unes de ces personnalités qui seront présentées dans ce chapitre. In designating model citizens through processes like decorations, the French Third Republic set examples to establish a culture of meritocracy in French society. It invented new medals and appropriated existing ones created by former regimes, including the most prestigious of all: the Légion d’Honneur (1802).Although the historiography of the Republic’s symbolic practices has been augmented by Maurice Agulhon’s works on Provence, this “elite of honour” whose trace remained in public archives is not well known. We explored the “Var rouge” (the predominantly left-wing Var département) to study the profiles of this Mediterranean elite which was honoured by the Republican state between 1870 and 1940. These include the category of mayors, in particular the “bons maires” who contributed to the “republicanisation” of society. This chapter presents a few of these personalities.

  • French
    Authors: 
    Jandot, Céline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; The views on the evolution of houses, from the medieval and modern periods, through surveys of the walls in elevation, have made it possible to restore ancient structural states, from the walls to the floors, with their openings to the roofs. The chronological transformation of the spaces during the changes of the 19th and 20th centuries could be revealed by taking into account the fittings of second work (partitions, cupboards) and stratigraphies… of wallpapers.; Les regards portés sur l’évolution de maisons, des périodes médiévales et modernes, par les sondages des murs en élévation, ont permis de restituer des états structurels anciens, des murs aux planchers, avec leurs ouvertures jusqu’aux toitures. La transformation chronologique des espaces pendant les mutations des XIXe et XXe siècle a pu être dévoilée par la prise en compte des aménagements de second œuvre (cloisons, placards) et des stratigraphies… de papiers peints.

  • French
    Authors: 
    Mahue, Alexandre;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; The Forbin family is one of the most prestigious family of Provence during the 17th and 18th centuries. Their castles, private mansions and other properties are remarkable and were imbued by their historical and social importance in France. Organized thanks to the City of Aix-en-Provence and the association "Les Amis des Salons et Jardins d'Olivary", the study day that was devoted to this family in the town-hall of Aix-en-Provence gathered specialists and students and revealed its predominant role in History.; Brillants mécènes, tour à tour bâtisseurs et collectionneurs, les Forbin ont compté dans leurs rangs des parlementaires fameux, des militaires distingués, des femmes d'esprit et des ecclésiastiques célèbres. Ils illustrèrent la Provence par leurs résidences, leurs commandes artistiques et leurs ambitions. Organisée en partenariat avec la Ville d'Aix-en-Provence et les Amis des Salons et Jardins d'Olivary, la journée d'étude du 16 juin 2017 a réuni plusieurs spécialistes qui, à l'aune des découvertes les plus récentes, ont mis en lumières la place prépondérante de cette famille provençale dans la France du XVIIIe siècle.

  • French
    Authors: 
    Artola Renedo , Andoni;
    Publisher: HAL CCSD

    International audience; Sovereign entities in post-Napoleonic Europe provided themselves with an array of symbols, the objective being the display of their legitimate authority. Decorations and honorific distinctions of all sorts constituted an important part of this symbolic array. Preceded by a general reflection on the topic, the aim of this paper is to link various subjects through the study of foreign decorations bestowed to individuals in Spain during the restorations of Ferdinand VII.; Las entidades soberanas de la Europa posnapoleónica se dotaron tempranamente de un conjunto de símbolos, de alta carga ideológica, que representaran la legítima procedencia de su autoridad. Entre éstos ocupan una parte importante las condecoraciones, signos distintivos que traslucen la naturaleza constitutiva del poder soberano así como los méritos que éste consideraba dignos de ser premiados. Precedido de una reflexión general sobre el tema, el presente trabajo trata de relacionar varias cuestiones a través del estudio de las condecoraciones extranjeras recibidas por españoles durante las restauraciones fernandinas (1814-1820, 1823-1833) : la idea de legitimidad sobre la cual reposaban los poderes restaurados de la Europa de las Restauraciones ; los equilibrios subsidiarios sobre los que se asentaba el orden continental tras el Congreso de Viena ; la capacidad, propiamente estatal, para distinguir a los individuos en la situación excluyente de fragmentación ideológica que caracteriza al mundo posrevolucionario, y la función de las condecoraciones como elementos difusores, en el espacio público, de una virtud contrarrevolucionaria.; Les monarchies de l’Europe postnapoléonienne se sont très tôt pourvues d’un ensemble de symboles dans le but d’afficher la légitimité de leur autorité. Les décorations, instruments de distinction qui traduisent à la fois la nature constitutive du pouvoir souverain et les mérites que celui-ci estimait devoir récompenser, occupent une place importante parmi ces symboles. Précédé d’une réflexion générale sur le sujet, cet article vise à lier plusieurs questions à travers l’analyse des décorations étrangères accordées à des Espagnols durant les deux restaurations de Ferdinand VII (1814-1820, 1823-1833) : l’idée de légitimité sur laquelle reposaient les pouvoirs de l’Europe des restaurations ; les équilibres de l’ordre continental après le Congrès de Vienne ; la capacité, proprement étatique, de distinguer et classifier les individus dans le contexte de fragmentation idéologique qui caractérise le monde postrévolutionnaire, et la fonction de propagande et de politisation des décorations dans l’espace public.

  • Open Access French
    Authors: 
    Rouzeau, B.; Bocquet-Lienard, Anne; Moulis, C.;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Les fouilles programmées réalisées à l’abbaye de Morimond entre 2004 et 2011 ont livré un lot de carreaux de pavement exhumés dans divers niveaux de remblais issus de bâtiments du quartier des hôtes. Les cisterciens de Morimond, comme c’est l’usage dans les autres résidences monastiques et aristocratiques du XIIe au XVIe siècle, ont choisi des motifs variés pour les sols de leurs bâtiments. Leur étude métrologique et archéométrique permet de distinguer clairement des groupes techniques et d’en associer certains aux argilières exploitées près de la tuilerie monastique. L’étude comparative des motifs connus dans l’ordre cistercien et dans des bâtiments de la moitié nord de la France montre peu de similitudes et suggère que l’atelier de Morimond, qui a fourni l’abbaye, a eu une production originale. Excavation of the Abbey of Morimond between 2004 and 2011 revealed a set of floor tiles discovered in different levels of filling from buildings in the guest quarter. As was customary in other monastic and aristocratic residences from the 12th to 16th centuries, the Cistercians of Morimond chose different motifs for the floors of their buildings. Metrological and archaeometric study clearly disclosed the batches made using the same technique and allowed some of them to be associated with clay pits near the monastic tilery. Comparison of the motifs known in the Cistercian order and the north of France revealed few similarities and suggests that the Morimond workshop, which supplied the abbey, designed its own tiles. Bei den in der Abtei von Morimond zwischen 2004 und 2011 durchgeführten Grabungen wurde aus unterschiedlichen Schuttschichten der Gebäude des Gästequartiers ein Posten Bodenfließen freigelegt. Die Zisterzienser von Morimond haben, wie es in den klösterlichen und fürstlichen Residenzen des 12. bis 16. Jahrhunderts allgemein üblich war, unterschiedliche Motive für die Böden ihrer Gebäude ausgewählt. Die metrologische und archäometrische Studie der Bodenfließen erlaubt es, die technischen Gruppen klar zu unterscheiden und einige den in der Nähe der klösterlichen Ziegelbrennerei ausgebeuteten Tongruben zuzuordnen. Der Vergleich mit den im Orden der Zisterzienser und den Klöstern Nordfrankreichs bekannten Motive weist wenig Ähnlichkeiten auf und legt nahe, dass die Werkstatt von Morimond, welche die Abtei beliefert hat, eine eigenständige Produktion besaß.

  • French
    Authors: 
    Boislève, Julien; Cayn, Philippe; Tendron, Graziella; Fuchs, Michel E.;
    Publisher: HAL CCSD

    International audience; ◤ Abstract: A large " domus " with its ornamental garden both dating back to the first half of 1st century A.D. have recently been discovered in the course of the archeological excavations carried out in the Clérisseau district of the city of Nîmes in the Gard region. Thirty or so various spaces laid out in a rather atypical fashion have been uncovered thus enabling us to identify some decorated ornamental tiling (mosaïcs, " opus sectile ") set during the second occupation of the site between 70 and 80 A.D. Several sets of mural paintings were also discovered there. Analyzing their decorations helped interpret the basic architecture of the building, apparently closely linked to the decoration; it also gave us indications as to the lay out of the various rooms of the whole.; ◤ Résumé : À l'occasion des fouilles menées dans le quartier Clérisseau à Nîmes (Gard), une vaste domus et son jardin d'agrément, créés dans la première moitié du I er s. ap. J.-C., ont été mis au jour. Le dégagement d'une trentaine d'espaces qui compose un plan atypique pour la cité nîmoise a permis l'identification de pavements décorés (mosaïques, opus sectile), installés durant le second état d'occupation du site entre 70 et 80 ap. J.-C. Plusieurs lots de peintures murales ont également été découverts. L'analyse de leurs décors a facilité l'interprétation des composantes architecturales du bâtiment, dont la fonction semble intimement liée à la décoration, et renseigné également sur le volume, la disposition et les itinéraires des pièces concernées.

  • French
    Authors: 
    Rouzeau, Benoit; Bocquet-Lienard, Anne; Moulis, Cédric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; Bei den in der Abtei von Morimond zwischen 2004 und 2011 durchgeführten Grabungen wurde aus unterschiedlichen Schuttschichten der Gebäude des Gästequartiers ein Posten Bodenfließen freigelegt. Die Zisterzienser von Morimond haben, wie es in den klösterlichen und fürstlichen Residenzen des 12. bis 16. Jahrhunderts allgemein üblich war, unterschiedliche Motive für die Böden ihrer Gebäude ausgewählt. Die metrologische und archäometrische Studie der Bodenfließen erlaubt es, die technischen Gruppen klar zu unterscheiden und einige den in der Nähe der klösterlichen Ziegelbrennerei ausgebeuteten Tongruben zuzuordnen. Der Vergleich mit den im Orden der Zisterzienser und den Klöstern Nordfrankreichs bekannten Motive weist wenig Ähnlichkeiten auf und legt nahe, dass die Werkstatt von Morimond, welche die Abtei beliefert hat, eine eigenständige Produktion besaß.; Excavation of the Abbey of Morimond between 2004 and 2011 revealed a set of floor tiles discovered in different levels of filling from buildings in the guest quarter. As was customary in other monastic and aristocratic residences from the 12th to 16th centuries, the Cistercians of Morimond chose different motifs for the floors of their buildings. Metrological and archaeometric study clearly disclosed the batches made using the same technique and allowed some of them to be associated with clay pits near the monastic tilery. Comparison of the motifs known in the Cistercian order and the north of France revealed few similarities and suggests that the Morimond workshop, which supplied the abbey, designed its own tiles.; L'abbaye cistercienne de Morimond, fondée vers 1117, joua un rôle prépondérant dans la gestion de l'ordre cistercien au Moyen Âge en tant que l'une des quatre premières filles de Cîteaux (Côte-d'Or), avec La Ferté (Saône-et-Loire), Pontigny (Yonne) et Clairvaux (Aube) (PAriSSe, 2000 ; flAmmArion et alii, 2010). Ce quatrième monastère, situé dans le diocèse de Langres, n'en fut pas pour autant le moins bien doté et sa filiation, la deuxième après celle de Clairvaux, avec plus de 213 monastères, lui assura une influence inégalée en terre d'Empire et dans la péninsule ibérique (fig. 1) (Dimier, 1959). Son quartier médiéval des hôtes, inconnu et en cours de fouille depuis huit ans, semble à la hauteur de l'attraction de l'abbaye sur sa filiation, comme en témoignent deux événements à plus de trois cents ans l'un de l'autre. En 1154, ce ne sont pas moins de quarante abbés de l'ordre et leurs accompagnateurs qu'il

  • Open Access French
    Authors: 
    Mathilde Carrive;
    Publisher: HAL CCSD

    International audience; Through a detailed examination of a sample from both towns, this paper presents a joint study of houses in Rome and Ostia in the 2nd c. AD. Taking into account the plan, circulation axes, architectural structures and decoration, the type of analysis performed here has been frequently conducted on houses from the Vesuvian cities but rarely on later periods. By applying it to 2nd c. AD domestic space, we wish to shed a light on the evolution of spatial organisation and its socio-economic implication during this period. We focus on high-status buildings, regardless of the type of housing. In doing so, the aim is twofold: first, to question the contrast between domus and insula; second, to investigate how the 2nd c. élites conceived and inhabited their houses in the heart of the Roman Empire.; Cet article propose une étude conjointe des contextes domestiques de Rome et d’Ostie, au IIe s. ap. J.-C., à travers l’examen détaillé d’une série d’édifices des deux villes. Ce type d’analyse, qui prend en compte à la fois le plan, les circulations, les structures et le décor, a été mené sur les contextes vésuviens de la fin de la République et du début de l’Empire, mais n’a guère été développé pour les périodes postérieures. En l’appliquant ici à l’espace domestique du IIe s. ap. J.-C., nous espérons mettre en lumière pour cette période l’évolution de l’organisation spatiale des maisons et ses enjeux socio-économiques. L’enquête se concentre sur les édifices d’un niveau socio-économique élevé, quelle que soit la typologie de l’habitat. L’objectif est ainsi de réfléchir à la signification de l’opposition domus / insula, tout en affinant notre compréhension des modes d’habiter de l’élite du IIe s. au cœur de l’Empire.

  • Open Access French
    Authors: 
    BURENS-CAROZZA, Albane; LEVEQUE, Francois; GRUSSENMEYER, Pierre; CAROZZA, Laurent; LACANETTE, Delphine; BILLAUD, Yves; GUILLEMIN, Samuel; MATHÉ, Vivien; BOURRILLON, Raphaelle; PETROGNANI, Stephane; +1 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; For six years, an interdisciplinary team carried out the study of a Bronze Age underground network. This program has been labelled by the Institute of Ecology and Environment of the French Research Council (CNRS), who wants to promote new methodologies and experimental studies in Global Ecology. It takes advantage of the support of the French Ministry of Culture. The archaeological cave of Les Fraux (Saint-Martin-de-Fressengeas, Dordogne) is the only protohistorical site in Europe wherein are gathered testimonies of domestic, spiritual and artistic activities. Fortunately, the cave was closed at the end of the Bronze Age, following to the collapse of its entrance. The site is currently registered in the French Historical Monuments. The cave forms a wide network of galleries, characterized by the exceptional richness of its archaeological remains such as ceramic and metal deposits, numerous parietal representations (engravings or fingerings incised in the clay-walls and paintings sometimes in association with deposits) and about sixty domestic fireplaces. In that framework, 3D models of the cave constitute the common work support and the best way for scientific communication for the various studies conducted on the site by nearly forty researchers. In this specific context, a partnership among archaeologists and surveyors from INSA Strasbourg allows the team to develop, in an interdisciplinary way, new methods of data acquiring based on contact-free measurements techniques in order to acquire a full 3D-documentation. All the surveys are conducted in compliance with the integrity of the site. Different techniques based on Terrestrial Laser Scanning, Digital Photogrammetry and Spatial Imaging System have been used in order to generate a geometric and photorealistic 3D model from the combination of point clouds and photogrammetric images, for both visualization and accurate documentation purposes. Various scales of acquiring and diverse resolutions have been applied according to the subject: global volume cave, parietal representations, deposits… The aim of this paper is firstly to issue a statement of 6 years of 3D-recording in the cave and secondly to display recent methodological developments as for the integration of heterogeneous data in 3D models (i.e. magnetic field recording combined with the 3D models in order to locate magnetic anomalies in the cave). Another purpose is to give an overview of methodological and technological limitations we experienced since 2008. Finally, we attempt to present work in progress as to 3D-modelling and simulating and thinking on the way we should use 3D in archaeological caves.; Depuis six années, une équipe interdisciplinaire conduit l'étude intégrée d’un réseau souterrain occupé durant l’âge du Bronze, dans le cadre d’un Site d’Étude en Ecologie Globale du CNRS (INEE) et d’une fouille programmée soutenue par le Ministère de la Culture. La grotte des Fraux (Saint-Martin-de-Fressengeas, Dordogne), inscrite aux Monuments Historiques depuis 1995, constitue l’unique site protohistorique d’Europe associant en un même lieu des témoignages d'activités domestiques, spirituelles et artistiques. La grotte, dont l’effondrement de l’entrée à la fin de l’âge du Bronze a permis la préservation des vestiges durant plus de 2,5 millénaires, semble avoir fait l’objet d’occupations de courtes durées, répétées, dans un intervalle de temps compris entre 1450 et 1150 BC. La cavité forme un vaste réseau de galeries, caractérisé par l'exceptionnelle richesse de ses vestiges archéologiques : une trentaine de dépôts de mobilier céramique et métallique, de nombreuses représentations pariétales, parfois associées aux dépôts (gravures, incisions, tracés digités, pigments…) ainsi qu’une soixantaine de structures de combustion. L'étude en cours se déroule dans le cadre d’un observatoire du CNRS dont l’objectif est le développement de nouvelles méthodologies et d'études expérimentales dans le domaine de l'écologie globale. Dans ce cadre, la modélisation 3D de la grotte constitue le support de travail commun aux différentes études menées sur le site, par près de quarante chercheurs et étudiants. Dans ce contexte, un partenariat scientifique avec l'INSA de Strasbourg permet à l'équipe de développer, de manière interdisciplinaire, de nouvelles méthodes d'acquisition de données, basées sur des techniques de mesures sans contact. Ce travail a permis l’acquisition d’une documentation 3D complète, respectant l'intégrité du site. Différentes techniques (Lidar terrestre, photogrammétrie et systèmes d'imagerie spatiale) ont été utilisées dans le but de générer un modèle 3D géométrique et photoréaliste issu de la combinaison de nuages de points et d’images de photogrammétrie. L’objet de cet article est de dresser le bilan de six années de numérisation 3D à la grotte des Fraux, de présenter les récents développements méthodologiques dans le domaine de l'intégration de données hétérogènes dans les modèles 3D et de dresser le bilan des verrous technologiques et méthodologiques rencontrés. Nous conclurons par la présentation des travaux en cours dans le domaine de la modélisation et de la simulation 3D.